Céline Perron, citoyenne engagée &  Membre du collectif « Pour que le Cosette soit le dernier » répond ici à l’article rédigé par Jean-Pierre Porry et publié dans le quotidien local « Cosette : Au fond… Il n’est pas mal ! »